People et nostalgies – L’Assemblée constituante

People et nostalgies – L’Assemblée constituante

Par -

Très tôt après l’Indépendance, le 25 mars 1956, la Tunisie organisa des élections générales. Pour la première fois de son histoire, le peuple tunisien était ainsi appelé à voter.

Le résultat de ces élections fut la formation d’une assemblée constituante de 97 députés appartenant tous à un front national structuré par le Néo Destour.

Ces députés se réunirent en séance solennelle ouverte par le bey puis portèrent Bourguiba à la présidence de l’assemblée.

Cette réunion a eu lieu le dimanche 8 avril, au palais beylical en présence des princes husseinites, des principaux notables et du corps diplomatique (nos deux photos).

C’est le ministre de la Justice, Kadhem Ben Achour, qui est sur la photo, en train de lire le décret de convocation de l’assemblée. On reconnaît également, debout à la droite de Lamine Bey, son directeur de Protocole, le général Tahar Maoui.

Premier acte à haute portée symbolique, l’assemblée votera le 13 avril le premier article de la constitution qui consacre la souveraineté du peuple tunisien et garantit la liberté de conscience. (Photos extraites du livre de Mokhtar Bey sur la dynastie husseinite).

 

Commentaires: