La page FB du Ministère de l’Éducation piratée

La page FB du Ministère de l’Éducation piratée

Par Nidhal -

Le ministère de l’Éducation a annoncé, ce matin, dans un communiqué via la TAP, que sa page Facebook officielle a été piratée. Ladite page n’existe d’ailleurs plus sur ce réseau social. Le ministère ajoute que tout ce qui est affiché sur cette page ne l’engage en rien.

Ainsi, on peut lire des statuts, des vidéos et des photos partagés par les pirates qui prétendent vouloir lever le voile sur ce qui se trame au ministère. Ces derniers qui se revendiquent d’ailleurs comme appartenant au groupe Anonymous, comme le montre ce statut posté vers 2h du matin (avec la vidéo de la lecture de Sourat Al Buqarah) : we are anonymous – we dont forget- we dont forgive « exspect us « تصبحون علئ خير

Les piratages des pages Facebook se multiplient de façon exponentielle et ne s’attaquent plus à des particuliers, mais à des institutions.

Il existe plusieurs méthodes pour pirater une page Facebook. La première consiste à profiter des failles que peut présenter votre boîte mail, celle que vous utilisez pour accéder à votre profil Facebook. Que ce soit Yahoo!, Hotmail ou Gmail, aucune adresse mail n’est infaillible. Des options du style « Question secrète » sont du pain béni pour les hackers puisqu’une simple recherche sur la personne permet d’y répondre.

Les autres pistes de piratage sont le « crack » de votre mot de passe Facebook. Le pirate peut ainsi vous « ajouter comme ami », avant d’aspirer tous les mots présents sur votre profil et les enregistrer dans un fichier texte (dictionnaire). Enfin, le pirate n’a qu’à lancer une attaque en essayant tous les mots du dictionnaire comme mot de passe. L’utilisation des serveurs proxy permet de répéter cette tentative autant de fois que le pirate le désire.

Il y a aussi le Hijacking, technique permettant de voler votre mot de passe à partir d’un cookie sur votre pc. Un cookie où est enregistré votre mot de passe quand vous décidez de « garder votre session active ».

Enfin, le pirate peut cibler les failles propres à Facebook. Que ce soit des failles de sécurité XSS (en y ajoutant des données aléatoires) via des techniques d’hameçonnage, ou d’autres techniques plus développées, Facebook est vulnérable face aux attaques…

Réagissez!

Laisser un commentaire