Bendir Man expulsé d’Algérie

Bendir Man expulsé d’Algérie

Par -

Programmé pour deux concerts d’affilée, jeudi et vendredi derniers, Bendir Man accompagné de Baaziz a été invité à quitter la scène au beau milieu du deuxième concert, prétextant un problème de sono.

Nous avons contacté Bendir Man pour avoir plus de détails. Voici son récit.

Tout a commencé la veille, lors du premier concert à Alger, quand Bendir Man a chanté « 99% chabaa dimokratia » (99% plein de démocratie), une parodie sur les élections pipées. Quand les spectateurs en liesse ont reclamé des noms, Bendir Man a tout simplement répondu « les dirigeants arabes, comme celui que nous avions en Tunisie, et que vous avez présentement ». Ce qui n’a pas manqué d’enflammer la foule de spectateurs, au point qu’à la fin du concert, certains ont crié « Baaziz président, pouvoir assassin ! ».

Des propos qui n’ont pas tardé à réveiller certains dirigeants algériens en garde contre toute tentative de contamination par la révolution tunisienne.Vendredi, l’organisateur a été, alors, sommé d’arrêter le deuxième concert à Bejaia, chose qu’il a refusée et le « show must go on », mais au milieu du concert, la sono, sabotée, a tout simplement explosé.

Le concert a été arrêté. Les spectateurs sont restés sur leur faim. Une fois à l’aéroport, dimanche, le vol de Bendir Man a été retardé d’une heure et quart, tout cela pour les beaux yeux du chanteur tunisien. Lequel a été questionné durant tout ce temps. Son bagage a été fouillé, et pour finir on lui a montré une feuille officielle mentionnant qu’il était désormais interdit de séjour en Algérie.

Les policiers l’ont « accusé » d’exporter la révolution. Propos auquel, l’artiste a répondu que ce n’était pas des « conserves de tomates ».

«L’Algérie est un très beau pays, l’accueil et les gens sont très hospitaliers, mais sans être donneur de leçons, c’est dommage qu’avec autant de ressources et de richesses, ce pays se retrouve avec un taux de chômage élevé et un système aussi corrompu que le nôtre», a ajouté Bendir Man.

Rappelons que le 9 juillet, Bendir Man a donné un concert à l’Acropolium de Carthage, en duo avec le chanteur algérien Baaziz. Les deux chanteurs engagés n’ont pas manqué à leur réputation.

Commentaires: