Les inscriptions prolongées au 14 août pour atteindre les 7,5 millions d’électeurs

Pour permettre à plus de citoyens tunisiens de s’inscrire sur les listes électorales, l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), et à sa tête Kamel Jendoubi, a décidé de repousser la date limite des inscriptions au dimanche 14 août, soit douze jours de «sursis» en plus. Mais ce prolongement va-t-il pousser les Tunisiens, retardataires volontaires, à se précipiter vers les bureaux d’inscription ?

Pour Kamel Jendoubi, ce prolongement devrait «permettre au maximum de citoyens de s’inscrire et, par voie de conséquence, de contribuer à faire réussir le scrutin du 23 octobre 2011».

Ainsi et pour faciliter les inscriptions, les bureaux devraient être ouverts tous les jours, y compris les dimanches, de 8 heures du matin à 16 heures de l’après-midi sans interruption.

Le président de l’ISIE a déclaré que «1.800.000 citoyens se sont inscrits jusqu’à présent». En fait, à l’heure où nous publions il est exactement de 1.758.778.
Ce changement aura-t-il des conséquences sur les élections ?

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois