Le journaliste Antoine Sfeir veut censurer un article de Nawaat

Le journaliste et professeur franco-libanais Antoine Sfeir souhaite intenter un procès à Nawaat.org pour diffamation suite à l’article « Les thuriféraires libanais de la dictature Ben Ali sur le grill tunisien ». Cet article, publié le 20 mars dernier, par un journaliste libanais, n’a pas plu à Antoine Sfeir qui a exigé son retrait immédiat. Il a formulé la même demande (ou faut-il parler d’ordre ?) aux quatre autres sites web qui ont repris l’article en question.

Pour Antoine Sfeir, rédacteur en chef du magazine « Les Cahiers de l’Orient », les passages où il est fait mention qu’il a accepté de l’argent de la part de Ben Ali sont fausses et, par conséquent, diffamatoires. Cependant, on peut se demander pourquoi il a exigé le retrait de l’article en totalité, comme l’a souligné Nawaat.

Reporters Sans Frontières (RSF) a dénoncé ces manœuvres et ces intimidations qui vont contre la liberté d’expression en publiant un article sur son site. L’ONG y décrit ces tentatives comme dignes de Ben Ali. RSF, qui, rappelons-le a décerné le prix du Net-Citoyen 2011 au blog Nawaat, a rajouté que c’est le respect des libertés et de la presse qui sont les piliers de toute évolution démocratique.

Le Blog Nawaat a, de son côté, estimé que « le fait de demander la suppression pure et simple de l’article, sans faire au préalable usage d’un droit de réponse, équivaudrait à une censure de fait. Censure d’autant plus inadmissible que les plaignants occupent moins d’un cinquième de cet article »

Commentaires:

Commentez...