Webdo ne saurait être un bouc émissaire !

La démission de Slim Amamou, secrétaire d’Etat de la Jeunesse et du Sport, et les déclarations qui l’ont accompagnée ont fait couler beaucoup d’encre, créant même une polémique que nous jugeons regrettable. Sur l’idée qu’il existe un « gouvernement d’ombre », notre site Webdo n’a fait que rapporter l’information donnée par Express FM et qui s’est vite diffusée sur la toile. Peut-être sommes-nous allés vite en besogne avant de procéder à des vérifications et des recoupements. Mais au fond, le problème vient de la contradiction de l’article qui accompagne l’enregistrement de l’interview sur le site web de ladite radio, interview dans laquelle il n’est fait allusion à aucun soupçon l’existence d’un double gouvernement. Alors y a-t-il eu manipulation de la vidéo (NDLR. Mise à jour : audio) ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que par souci de vérité et soucieux de dissiper toute confusion, nous nous sommes tournés vers Mediasacan Tunisie, qui détient l’enregistrement de toutes les émissions radiophoniques et télévisuelles. L’écoute de l’interview de Slim Amamou ne laisse planer aucun doute. Il n’est fait aucune allusion à l’allégation à l’origine de la polémique. Nous considérons qu’il est de notre ressort de chercher la vérité et de la diffuser sans aucune course au scoop. Webdo ne saurait en définitive être le bouc émissaire d’une polémique qui n’a pas lieu d’être.

Commentaires:

Commentez...