Le tourisme post-révolutionnaire : déficit dégage !

Le tourisme post-révolutionnaire : déficit dégage !

Par -

Lors de la conférence de presse organisée mercredi dernier, le ministre du commerce et du tourisme, Mehdi Haouas, a estimé le déficit dans le secteur du tourisme pour le mois de Janvier, à 40%.

Ce taux élevé est évidemment dû aux événements qui se sont déroulés dernièrement dans notre pays et l’instabilité qui y règne.

Cependant, le ministre a indiqué que le secteur emploie plus de 400 000 travailleurs et représente plus de 6% du PIB de la Tunisie. Mehdi Haouas a affirmé qu’il est nécessaire de lever le couvre-feu pour réanimer le secteur touristique. Il a ajouté, en présence de spécialistes du domaine, que la Tunisie doit retrouver une image de destination touristique haut de gamme qui possède un patrimoine culturel plus riche que celui de ses concurrents. Par ailleurs, les responsables des tour-opérateurs ont rassuré leurs clients en les informant de la reprise prochaine des activités pour la saison printanière. Certains d’entre eux vont procéder à des « promotions de crise » pour aider la Tunisie à dépasser ce moment critique.

Les internautes, de leur côté, ont commencé à promouvoir le tourisme tunisien sur les réseaux sociaux. Slim Chaker, secrétaire d’Etat auprès du Ministre du Tourisme et du Commerce chargé du tourisme au sein du gouvernement d’union nationale, a créé un événement public sur Facebook appelé « Tourim In Tunisia » qui comporte jusqu’à présent plus de 22 000 participants. D’ailleurs, une adresse mail est mise à disposition pour toutes les idées aidant à soutenir le tourisme tunisien.

Les graphistes et designers ont aussi montré leurs talents à travers des photos et images qui dévoilent la beauté du paysage tunisien comme ces illustrations de Hager Ben Jazia sous le slogan « Enjoy Tunisia ! Support Tunisia ».

Commentaires: