Une caméra derrière la tête


Vous connaissez certainement tous la vieille blague du professeur qui voit tout et qui prétend avoir des yeux même sur le dos. Eh bien, cette petite plaisanterie est, d’ores et déjà une réalité grâce au professeur irakien Wafaa Bilal qui a réalisé ce projet grâce commandé par un musée à Doha, au Qatar.

Le projet, appelé « The 3rd I » fera usage d’une caméra de la taille d’un pouce montée sur une plaque de titane incrustée derrière la tête de Bilal et prendra des séries de photos pendant toute une année un an. Un câble relie l’appareil à un ordinateur qu’il porte dans un sac en bandoulière sur mesure, fournissant un signal de positionnement en temps réel de son emplacement et accessible sur le site web www.3rdi.me

Les images seront ensuite transmises à Mathaf, le Musée arabe d’art moderne et feront partie d’une exposition intitulée « Told / Untold / Retold » (Dit, non-dit, redit) qui débutera le 30 décembre et qui marquera l’inauguration du musée. Regardez la vidéo de telegraph.co.uk :

Commentaires:

Commentez...